Champignons Made in Finistère | Breizh Bell

Breizh Bell | Micyculteurs Bretons

Breizh Bell c’est un trio de myciculteurs passionnés et engagés pour l’autosuffisance et la revalorisation des sols par les champignons.
Producteurs de cinq variétés de champignons bio, ils vous proposeront à partir d’octobre plus d’une dizaine de variétés que vous pourrez faire pousser chez vous !

Retrouvez Breizh Bell sur les marchés Bretons et visitez leur site de production les samedis après-midi à Ploudiry.
Apprenez à cultiver les champignons chez vous avec les kits, tutos et conseils de Breizh Bell, une mine d’informations en Open Source.

Breizh Bell | Low Tech | Myciculture

breizh bell logo
© Breizh Bell

Les technologies et les machines sur le site de production de Breizh Bell ont été pensées de manière à favoriser l’autonomie énergétique et la valorisation des déchets afin de produire leurs champignons.
L’adage « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » n’a jamais été aussi vrai que chez Breizh Bell !

La Low Tech c’est Quoi ?

La low-tech, c’est le fait de développer une technologie avec ce dont ont dispose déjà ou des outils accessibles, pensée pour être facilement réparée et qui répond aux besoins de ses initiateurs, pas plus.

Breizh Bell | Culture de Champignons avec une Autonomie Maximale !

Le mode de production de Breizh Bell est « fait maison ». A échelle responsable, il leur permet de répondre à la demande avec la plus grande autonomie.
Les champignons en culture n’aime pas le chlore, les œstrogènes et les nitrates. Il a donc fallu trouver un moyen alternatif écologique pour les irriguer.
L’eau qui est utilisée pour la brumisation des champignons provient donc de la récupération d’eau de pluie. Cette eau est d’abord filtrée puis dépolluée grâce à un filtre à charbon actif et une lampe UV. Le charbon actif va capter les résidus d’amiante, les nitrates, le chlore et les autres molécules microscopiques. La lampe UV va détruire les virus et bactéries.

D’une eau de récupération, on obtient une eau potable, équivalente à une eau osmosée !


Breizh Bell installe également cet été dix panneaux solaires thermiques. Le principe est simple :

  • L’eau passe à travers les alvéoles des plaques noires des panneaux pour être chauffée.
  • Cette eau chaude passe ensuite dans un échangeur thermique afin de chauffer l’eau communale arrivant au ballon d’eau chaude.
  • A partir d’une eau à 15°C, le ballon d’eau chaude consommera 75% de moins en énergie !

Les Champignons : Alliés des Sols

pleurotes champignons
Pleurotes sur Pain
© Breizh Bell
shitakés champignons
Shiitakés sur Pain
© Breizh Bell

Les champignons sont bien plus qu’un aliment. Ils sont d’excellents décomposeurs. Le système digestif des champignons se trouvant à l’extérieur, la sécrétion d’enzymes est lancée dès qu’une matière extérieure est touchée et la décomposition des molécules s’opère.
Les champignons s’adaptent aux bactéries, insectes et micro-organismes présents dans le sol. 20 variétés endémiques peuvent ainsi manger les déchets verts mais aussi les hydrocarbures et les toxines !

C’est quoi le Mycélium ?

mycélium
Mycélium
© Breizh Bell

C’est un ensemble de filaments appelés hyphes, entortillés entre eux. Il est un réseau digestif et également neuronale ! Si nous comparons un arbre avec un champignon, le mycélium est l’arbre et le champignon est le fruit.
Il permet aux végétaux de s’échanger nutriments/informations, aux sols de mieux résister à la sécheresse en conservant l’eau et de leur prodiguer antibiotiques/enzymes.
Il représente 15 km sous chacun de vos pas en forêt et n’a pas fini de vous surprendre…

Restauration des Sols : et si la Solution, c’était les Champignons ?

L’agriculture de masse entraîne un besoin en épandage régulier afin d’augmenter le rendement et de répondre à la demande. Cet apport en nitrate et en phosphate mène à un appauvrissement microbiologique du sol. La production est ainsi moins bonne, et des engrais sont nécessaires. Le sol s’appauvrit d’autant plus et ainsi de suite.
L’étude de la microbiologie des sols met en exergue l’importance de l’amendement des sols par de la biomasse pour lutter contre la désertification.
Les terres agricoles actuellement cultivées pourraient subvenir aux besoins de la population mondiale pour encore seulement 40 ans. D’où l’importance d’agir pour l’enrichissement des sols, même à petite échelle.


Les saprophytes, comme les pleurotes ou les shiitakés, décomposent les déchets organiques carbonés tels que la lysine et vont les transformer en plus petites molécules. Ils généreront également du C02. Conservé dans le sol, il sera rendu disponible pour les plantes.
Les molécules restantes sont alors récupérées par les lombrics et les mycorhizes.

Les Super Pouvoirs des Mycorhizes

mychorizes
Mychorizes
© Hydro&Culture


Ces mycorhizes restaurent, aèrent le sol, favorisent le transport des nutriments, contribuent à la limitation des nitrates pour certains et peuvent s’étendre jusqu’à plus de 500m par an dans le sol !
Breizh Bell a pour vocation d’appliquer des solutions par les champignons comme acteurs positifs pour l’environnement et compte également former et sensibiliser toute personne intéressée dans ce domaine fascinant appelé mycorestauration.

Les mycorhizes sont présents dans la couche médiane du sol, contrairement aux champignons saprophytes, présents sur la couche supérieure du sol.
Grâce aux mycorhizes, les plantes captent plus facilement le carbone et les nutriments dont elles ont besoin. En effet, les mycorhizes ont la capacité de décomposer les micro-roches du sol pour les redistribuer comme minéraux assimilables par les végétaux.
Pour conserver un bon taux d’humidité dans le sol, rien de mieux que les mychorizes. Elles décuplent la capacité de puisage des racines par 10. Associées à un paillage en cas de sécheresse, les mycorhizes vont conserver l’eau issue de la fermentation pour un sol frais en été et chaud en hiver.

Des Champignons de la Serre à l’Assiette avec Breizh Bell

Cultiver ses Champignons en Intérieur | Box de Culture

© Breizh Bell

Cultiver ses champignons en chambre de culture permet d’adapter les conditions climatiques et hydrométriques à plusieurs variétés. Selon les variétés, les champignons ont besoin d’un taux d’humidité allant de 70% à 100% pour se développer.
Breizh Bell dispose de 4 chambres de culture et de 4 serres pour une capacité de production de 1 tonne et demie par Dark Street 9m2 et d’une tonne par serre.


Les serres (de fabrication française) sont isolées avec de la laine de roche et les racks ont été fabriqués maison. Chaque serre dispose d’un bloc filtre couplé à un extracteur d’air ainsi que d’un chauffage de gaine sur thermostat. En effet, si la température extérieure excède les 30°, la récolte est perdue.


Leur séchoir sur racks permet de sécher jusqu’à 200kgs de récolte.
Breizh Bell a conçu un système innovant afin que vous puissiez manger leurs champignons en chips ! Déshydratation pour les pleurotes et torréfaction pour les shiitakés ! Certains champignons doivent en effet être cuits pour être manger car ils possèdent un taux élevé de sucres complexes, appelés polysaccharides.

pleurotes en bocal
Pleurotes en Bocal
© Breizh Bell
pleurotes
Pleurotes
© Breizh Bell