Aeroponie Culture Aéroponique Système Indoor D'intérieur

Qu’est-ce que l’Aéroponie ?

Qu’est-ce que la culture Aéroponique ? Qu’est-ce qui en fait une autre méthode de culture que l’Hydroponie ? Quelles en sont les particularités ?
Découvrons ensemble l’Aéroponie, une méthode de culture qui pousse l’optimisation à son paroxysme !

X-stream système aéroponique hydroponique mist maker

L’Aéroponie en bref

Dans un précédent article, nous avions évoqué l’Hydroponie. Dans cette méthode de culture hors-sol, les plantes grandissent dans du substrat, et ce sont leurs racines qui trempent dans l’eau. Or, de l’Hydroponie découle l’Aéroponie, puisque ce sont deux méthodes très similaires à quelques détails près.

En Aéroponie, il n’y a pas de substrat de quelque nature que ce soit. Les plantes et leurs racines sont en contact direct avec l’eau, généralement sous forme de brume vaporisée sur les racines. On stabilise les cultures à l’aide du système aéroponique, puis on leur donne tous les nutriments nécessaires via le mélange d’eau et d’engrais.

Le mélange d’eau et d’engrais ainsi vaporisé, également appelé la solution nutritive, pourra être absorbé d’une manière optimale par la plante. Il n’y a en effet plus aucun intermédiaire entre cette dernière et les nutriments !

Aéroponie Culture Aéroponique en intérieur salades serres éclairage horticole croissance floraison

Les particularités de l’Aéroponie

Premièrement, c’est l’optimisation des ressources employées qui fait de l’Aéroponie une culture hors-sol particulièrement intéressante. Chaque élément présent dans un système aéroponique peut, et doit, être contrôlé et mesuré. Cela garantit ainsi une absorption exceptionnelle des nutriments par les plantes, et en retour une croissance extrême.

Deuxièmement, le fait d’utiliser l’eau directement sous forme de brume garantit un taux d’oxygénation très élevé. L’oxygène est, là encore, un élément capital de la croissance des plantes, qui s’en retrouve accélérée.

Troisièmement, l’absence de substrat réduit et élimine de nombreux problèmes liés à la présence même du sol. Parasites, contaminations, maladies, la liste est longue ; en système aéroponique où tout est contrôlé, ces risques s’envolent.

Finalement, et c’est peut-être ce qui compte le plus, la culture aéroponique fait du bien à la planète. En utilisant de l’eau en circuit fermé notamment, et en augmentant l’efficacité des productions. Ce sont ainsi moins de déchets, de ressources et d’énergie qui sont dépensés pour les cultures.

Aéroponie culture d'intérieur de système aéroponique racines exposées à la solution nutritive engrais croissance floraison

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Découvrez l’Introduction à l’Hydroponie, rédigée par ATAMI.

Vous pouvez également retrouver nos autres articles sur l’Hydroponie et l’Aéroponie dans leur catégorie dédiée.

Et si vous souhaitez commencer par vous-même, découvrez tout le matériel aéroponique sur Hydro et Culture !