Soins & Maladies : L’oïdium

Champignon parasite assez fréquent dans les cultures, l’oïdium (ou simplement « le blanc ») s’attaque aux boutons floraux et jeunes pousses, pour ensuite s’étendre à toute la plante, et se propagera volontiers au reste de votre espace de culture.

Son apparition est favorisée par une forte humidité, la chaleur, et des plants trop rapprochés, et s’attaquera à un grand nombre de types de plantes avec peu de distinctions.

Les symptômes

  • aspect poudreux et farineux blanc à la surface des feuilles
  • peut provoquer une déformation et boursouflures des feuilles
  • peut également s’attaquer aux tiges et fleurs

Comment prévenir

  • Règle n°1 : pas d’eau sur le feuillage !
  • Avoir un espace suffisant entre vos plants
  • Coupez les parties infectées, ou le plant entier pour éviter la propagation

Comment traiter

L’huile de neem peut vous être d’un grand secours agissant comme soin foliaire : pulvérisez sur les feuilles et éssuyez le surplus avec un tissu ou morceau de papier absorbant.

Si inefficace n’hésitez vraiment pas à sacrifier un plant trop atteint, plutôt que de laisser l’oïdium se propager à toute votre culture !

L’extraction en chambre de culture

En chambre de culture la notion de proximité des plantes prend toute son importance, provoquant des problèmes de circulation de l’air et de stagnation de l’humidité. Pour palier à cette situation il existe de nombreux systèmes d’extraction d’air garantissant un milieu saint pour vos cultures !